Spécialiste Basse vision

Les pathologies responsables de basse vision :

  • Les DMLA (Dégénérescences Maculaires Liées à l’Âge) : elles entraînent une perte de la vision centrale. Ce type de basse vision concerne essentiellement les personnes de plus de 50 ans.
  • Les dégénérescences rétiniennes : il s’agit souvent de rétinites pigmentaires qui  provoquent des pertes de vue localisées.
  • Les glaucomes : ils provoquent le rétrécissement progressif du champ visuel laissant aux personnes atteintes une vision tubulaire.
  • Les décollements de la rétine : Ils peuvent apparaître après un traumatisme rétinien ou une maladie oculaire. Déchirée, la rétine se décolle ensuite en provoquant des pertes de vue partielles ou totales.

Le rôle et la démarche de l’opticien

Les principaux acteurs face aux personnes souffrant de basse vision sont l’ophtalmologiste, l’opticien, l’orthoptiste et l'ergothérapeute .

Notre rôle en temps qu’opticien est d’apporter des solutions optiques matérielles ; visant à atteindre un objectif défini de vision, afin de préserver un maximum d’autonomie.


Les solutions à la basse vision

Elles varient selon les besoins et s’adaptent à l’importance des déficiences visuelles.

Bon à savoir : Pour le financement des solutions basse vision, il existe des organismes pour aider les personnes malvoyantes.


Les loupes (aides visuelles les plus répandues)

Electroniques ou non, pliantes, à manche, sur pied, éclairantes,…

Elles peuvent grossir jusqu’à 18 fois. On peut varier le grossissement et les couleurs. Elles peuvent également permettre d’écrire.


Les téléagrandisseurs

Téléagrandisseur

Une caméra filme le texte ou la scène que l’on regarde sur écran. Le champ de vision est donc élargi, un zoom fait varier le grossissement, et la distance entre la caméra et le document permet d’écrire, de dessiner ou de réaliser des travaux qui nécessitent une certaine précision. Certains appareils se branchent directement sur l’ordinateur.

Document à télécharger

Les systèmes Galilée ou Kepler


Les filtres

Leurs couleurs varient selon les pathologies


Les accessoires

Comme les lampes, pupitre de lecture, balance parlante, montre parlante, et tant d’autres encore.

Qu'est que c'est ?


On considère qu’une personne souffre de basse vision lorsque son acuité visuelle est inférieure à 3/10e et supérieure ou égale à 1/20e. C’est souvent la rétine centrale qui est très défaillante, ne laissant qu’une tâche noire dans le champ de vision des personnes touchées. Le but est alors d’améliorer la vision de la rétine périphérique.

La basse vision touche majoritairement les personnes âgées. Elle touche aussi des personnes de tout âge atteintes de maladies oculaires.

Les marques

Commander vos lentilles